Protection juridique du permis de conduire – Comment ça marche ?

Il arrive qu’on ne pense pas sur le coup aux conséquences que pourrait engendrer la perte de notre permis de conduire. La plupart des personnes ne savent même pas qu’il est possible d’attacher une protection juridique à ce document officiel. En plus d’être chronophage, remplacer un permis de conduire égaré ou volé coûte aussi de l’argent. C’est pour cela qu’il est conseillé d’opter pour une protection juridique de votre permis de conduire.

Pourquoi souscrire à une assurance protection juridique du permis de conduire ?

Un des premiers avantages de cette protection juridique du permis de conduire est de pouvoir le conserver même en cas de récidives d’infractions. Ensuite, souscrire à une telle protection permet d’éviter tous frais qui serait engendré par une procédure judiciaire. L’assureur s’occupera également de protéger les intérêts de son client si un litige se présente. Et devant les différentes contraventions, le conducteur disposera d’un défenseur. Le contrat qui lie le conducteur à l’assureur permettra de lui prodiguer des conseils dans le cas où il est pris dans une infraction, ou encore pour avoir le privilège de contester les contraventions.

Les conditions de souscription à un contrat de protection du permis de conduire

Pour accéder à une protection juridique du permis de conduire, il est nécessaire de remplir trois conditions principales :

  • Le respect de l’âge minimal pour avoir un permis de conduire, donc avoir 18 ans révolus
  • Ensuite, être en possession d’un permis de conduire de catégorie A ou de catégorie B
  • Et se trouver dans la zone de la France métropolitaine

Les garanties que proposent une protection juridique

Une protection juridique du permis de conduire permet de bénéficier des meilleurs conseils lorsque les cas d’infraction se présentent. Avoir la possibilité de contester les éventuelles contraventions quand l’intérêt du conducteur le demande. Cette protection juridique du permis de conduire permet aussi de protéger le document contre les annulations de soldes de points. La souscription à ce type de contrat va aussi ouvrir la voie à l’inscription à des stages de récupération de points et de conseils. Le conducteur dispose aussi d’un libre choix de son avocat. Et le choix se fera en fonction des garanties proposées par l’assureur. Ce dernier prend également en charge les frais liés à la procédure judiciaire toujours dans le cadre de la protection de son client. Ce dernier sera protégé en cas de litige civil ou pénal, ou encore devant une juridiction administrative. Cette protection est valable que vous soyez mis en cause dans le cadre professionnel ou encore à titre personnel. Le contrat de protection juridique du permis de conduire couvre les deux statuts du conducteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *