Partir en vacances en voiture c’est aussi protéger son droit de permis de conduire

Le permis de conduire est bien précieux pour tout conducteur, pour vos vacances d’été ou d’hiver, il est indispensable de connaître votre droit si vous pensez partir en voiture et faire de nombreux kilomètres en famille ou entre amis. Pour gérer votre capital point et pour connaître les réactions à avoir en cas d’interpellations après une infraction, voici ce que vous devez absolument retenir.

Comment réagir face aux radars ?

Les routes de vacances sont jalonnées par des radars automatiques, avec un simple kilomètre-heure au-dessus de la vitesse autorisée, vous pouvez donc perdre des points. En cas de verbalisation, sachez que l’avis de contravention sera envoyé à votre domicile, donc vous le recevrez à votre retour. C’est là que vous devriez faire attention, car le délai de contestation ne dure que 45 jours, notamment à défaut d’identification du conducteur. Dans le cadre d’une contestation, une requalification sur le titulaire de la carte grise sera indispensable pour vous permettre de ne pas perdre des points. Une amende sera en revanche à payer auprès du Trésor public.

Que faire en cas d’interpellation ?

Qu’il s’agit d’une interpellation dans le cadre du code de la route ou d’une interpellation dans le cadre d’une infraction, il faut toujours rester calme. Il sera ensuite question de mener un bon dialogue pour apaiser la tension. L’idéal est de toujours accepter et signer, et d’engager ensuite des mesures de contestation. L’avis de contravention peut être reçu directement sur le rebord de la route ou plus tard dans votre boîte aux lettres (3 ou 4 jours). Pour contester, il est recommandé de remettre le PV à un avocat spécialisé, car il est plus compétent à soulever les moyens de nullité nécessaires à la contestation.

Comment protéger son permis à point ?

12 points sont donnés à chaque permis de conduire et il est possible de suivre l’état de votre solde sur le service dédié. Un relevé d’information et un code sont à retirer auprès de la préfecture afin d’accéder au suivi de votre capital point. Cela vous permettra d’ailleurs d’anticiper une invalidation et d’inscrire de toute urgence à un stage de récupération de points en cas de besoin. Quatre points vous seront immédiatement crédités en procédant à des stages volontaires, cela vous évitera également une annulation. Le stage de récupération de sensibilité routière qui permet  de récupérer quatre points est ouvert à tout conducteur disposant d’un solde positif de points et/ou à celui qui n’a pas encore reçu une lettre recommandée avec accusé de réception signée invalidant son permis de conduire.

C’est la réception de l’arrêté ministériel 48SI qui marque invalidation d’un permis. Deux hypothèses font que la notification soit régulière :

  • Si vous avez signé le recommandé ou lorsqu’une personne habilitée à le faire l’a signé pour vous.
  • Si le facteur est passé, qu’il a déposé un avis de passage dans votre boîte aux lettres. Vous disposez alors de 15 jours pour aller récupérer le recommandé à la poste. Une fois ce délai écoulé, votre permis sera considéré comme invalide. Si votre solde n’est pas négatif, vous pouvez toujours profiter de ces quinze jours pour effectuer un stage et récupérer des points avant de prendre la lettre recommandée à la poste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.